Rechercher
  • Tech for Good Awards

S'adapter face à la crise : le défi des startups

Durant la crise du coronavirus, les startups ont dû adapter leur modèle pour résister à ce contexte inédit. Des “adaptations temporaires” qui ont parfois vocation à être pérennisées.



Les jeunes pousses se sont en effet retrouvées dans 3 configurations :

  • soit une accélération de l’activité. 

  • soit un ralentissement ou une mise en veille de l’activité.

  • soit une rupture brutale dans l’activité, mettant l’entreprise en danger de mort.


L’entreprise BlaBlaCar s’est ainsi retrouvée dans la deuxième catégorie, avec son service de covoiturage mis à l’arrêt, mais a vite rebondi en proposant un service gratuit de soutien entre particuliers pour faire des courses.

Désormais, Frédéric Mazzella, fondateur de BlaBlaCar et coprésident de France Digitale, s'interroge sur la pérennisation de ce service même une fois la crise passée.


En outre, une étude de la Station F a montré que 29% des start-up européennes ont modifié leur manière d’aborder le marché, 24% ont lancé une nouvelle offre et 18% ont choisi de pivoter.

D’autres entreprises ont également réorienté temporairement leur business afin de contribuer au bien public en fabriquant par exemple des masques durant le confinement.


La crise du Covid-19 a de ce fait remis beaucoup en question les modèles et activités des entreprises. Le tissu entrepreneurial français a en effet dû s'adapter rapidement pour survivre et contribuer au bien commun quand il en avait la possibilité.


C'est d'ailleurs ces entreprises, et plus particulièrement ces startups ayant oeuvré pour le bien de la société et de l'environnement, que BFM Business et France Digitale ont voulu mettre en valeur en créant Les Tech for Good Awards, l'événement Tech for Good de la rentrée.

10 vues

 Les Tech For Good Awards mettent en lumière les entrepreneurs à impact positif sur la société & l'environnement

Un événement

en partenariat avec